Spécial PME

La PME a toujours été le coeur de cible des compagnies ! Mais quels sont les critères de sélection ou d'appréciations de ces compagnies ?

Affacturage

Les PME peuvent tirer le maximum de bénéfice de cette technique.
Les contrats reprennent les points essentiels de l'affacturage ou full factoring :

  • la prevention,

  • la gestion des comptes clients,

  • le financement.

Ces trois points qui étaient indissociables sont maintenant modulables.
Les contrats peuvent sans problème, autant sur le marché domestique qu'à l'exportation, être adossés à un contrat d'assurance crédit existant.
Il subsiste malgré tout une difficulté majeure et rédibitoire pour l'essentiel des factors, la situation de travaux, la facturation intermédiaire et le forfait. Cependant en fonction du contexte propre à l'entreprise et à la rigueur des procédures, il est parfois possible de trouver une solution.

Par ailleurs l'affacturage tente souvent des entreprises dont les banquiers suivent mal les besoins, soit du fait de leur jeunesse, de leur faible structure ou de leur branche d'activité, le factor n'opposera pas les mêmes raisons, mais son financement est globalement limité aux montants des garanties qu'il a accordées.

 

Assurance crédit

Les coûts de structure des compagnies rendaient prohibitif l’assurance d’un chiffre d’affaires moindre.
Rappelons les fondements de l'intervention des assureurs crédit :

  • l’assurance de la globalité du chiffre d’affaires,
  • la quotité de garantie de la créance - qui n’est pas indemnisée à 100 %,
  • la prévention - la sélection des clients assurés, la surveillance – la possibilité pour la Compagnie de réduire ou de résilier sa garantie,
  • l’indemnisation de la créance insolvable de droit.


Une saine mais tardive concurrence a fait éclater ces différents carcans dans des proportions différentes suivant les principes et les Compagnies, permettant de « coller » au mieux aux besoins ou aux desiderata des entreprises, d’autant que chacun des trois intervenants majeurs opérant en France propose maintenant d’assurer vos clients sur la quasi-totalité du globe, aussi bien pour le risque purement commercial que pour le risque politique.

Ainsi, par exemple, la déglobalisation est devenue courante et il est maintenant possible de n’assurer que les clients les plus importants.Les quotités de garanties ont augmenté jusqu’à atteindre 100 % - dans des cas très particuliers, l’indemnisation est due au terme d’un délai de carence (insolvabilité présumé ou de fait).

Les anglo-saxons ont même exporté dans les années 80 l’assurance en excédent de pertes qui se développe petit à petit d’autant que nécessitant peu de moyens techniques, les opérateurs sont plus nombreux.

Elle consiste à ne prendre en compte que les sinistres ayant dépassé une franchise ou seuil d’indemnisation jusqu’à ce que leur cumul atteigne le plafond prévu au contrat. Elle intéresse en priorité les sociétés dont le crédit management est déjà suffisamment développé pour être agréé par les Compagnies.

Pour rester simple, nous vous donnerons de façon très minimaliste l’objectif de ces deux types de garantie.

  • L’assurance-crédit classique vous permet d’externaliser la surveillance de votre poste clients et de pouvoir développer votre chiffre d’affaires en toute sécurité, de limiter vos problèmes de trésorerie et de préserver la pérennité de votre entreprise, de votre travail.

  • L’assurance en excédent de perte permet d’éliminer certains des risques qui menacent le bon déroulement d’un compte d’exploitation prévisionnel.
    Cette technique vous permettra d’obtenir un coût moindre, mais elle nous semble globalement moins bien adaptée aux besoin des PME.
    C'est une assurance destinée à des sociétés qui acceptent de prendre à leur charge une perte annuelle moyenne.Vous êtes garantie sur l'exédent du montant des créances irrécupérables, contractuellement plafonné mais en cas seulement de procédure collective .
    Certaine compagnie propose ce type d'assurance aux TPE / PME en apportant le service de crédit management que ne peuvent mettre en place les petites structures.


Nous sommes passés en quelques années, surtout la dernière décade, d’une offre unique et rigide à une offre souple et concurrentielle ce qui rend l’intervention dHOGESCO plus intéressante que jamais. C’est HOGESCO qui à partir de vos besoins va chercher les meilleures propositions et vous les présenter sous une forme et dans des termes comparables.

© 1999 - 2020 Hogesco